un mur végétal intérieur

Comment faire un mur végétal intérieur soi-même ?

Vous avez la main verte et souhaitez adopter une décoration végétale ? Dans ce cas, il est important de savoir qu’il s’agit d’un savoir-faire à part entière. Voici donc quelques conseils pour faire un mur végétal intérieur soi-même.

Profiter d’une belle végétation au quotidien avec un mur végétal

Tout comme c’est le cas avec un aquarium, un mur vegetal est un élément de décoration intérieure assez contemplatif. Il est en perpétuelle évolution, à l’image d’un petit écosystème que l’on voit fleurir, se bouturer et grandir.

Les avantages liés à leur mise en place sont nombreux et importants. En effet, les murs végétaux améliorent la qualité de l’air en produisant de l’oxygène et en limitant les niveaux de dioxyde de carbone. De plus, ils réduisent la consommation d’énergie liée à l’utilisation de climatiseurs.

Les étapes à suivre

Tout d’abord, il faut savoir qu’un mur végétal est composé d’un support fixé sur un mur qui doit former de substrat sur lequel les plantes vont pousser. En outre, un système d’irrigation est pour un arrosage régulier des plantes. Pour cela, voici ce dont vous aurez besoin pour faire votre mur végétal intérieur vous-même :

  • un film de polyéthylène souple ou polyane
  • une planche en bois à fixer au mur ou autoporté
  • un grillage à poules
  • de la mousse (sphaigne)
  • des plantes grasses
  • du terreau adapté aux plantes succulentes
  • marteau, clous, agrafeuse murales et agrafes, colles à bois, pince coupante, crayon à papier, mètre.

Une fois la structure de base choisie, il faut la rendre imperméable en découpant le film de polyéthylène souple pour le déposer au fond. Prenez soin de le laisser bien dépasser sur les côtés. Par la suite, placez la sphaigne (disponibles dans les magasins de jardinage) dans un saladier et arrosez-la pour qu’elle s’imprègne bien. Déposez-la ensuite sur tout le fond de la planche. Enfin, ajoutez par-dessus du terreau uniformément. Pour rendre le tout encore plus joli, vous pouvez mettre par-dessus de la mousse des bois verte.

Passons maintenant à la création de l’avant du mur. Pour cela, prenez les mesures de la planche et découpez le grillage en fonction desdites dimensions. Fixez le grillage sur la planche et placez-le sur le fond. Retournez le tout et afin de découper le surplus du film de polyéthylène.

Il ne reste plus qu’à mettre en place les succulentes. Il est question d’agrandir les trous du grillage à l’aide d’une pince coupante pour faire passer les racines. Creusez un trou dans la mousse avec votre doigt et glissez-y la plante. Faites de même sur toute la surface en les disposant à votre goût. Maintenant il faudra laisser reposer une semaine pour que les plantes s’enracinent. Si comme la plupart des gens, vous aimez les fleurs à la fois esthétiques et pas difficiles à entretenir, vous pouvez opter pour des variétés à la mode. Après, vous pouvez la fixer au mur, la suspendre ou lui installer des pieds.

Quelles plantes pour un mur végétal en intérieur ?

Sachez que sur votre mur végétalisé, que ce soit en intérieur ou en extérieur, vous devez espacer vos plantes de 20/25 centimètres. Ce qui signifie que le nombre de plantes est de 25 par mètre carré en moyenne. Et pour qu’elles prospèrent correctement en intérieur, la température devrait être comprise entre +10°C et +30°C.

Si vous souhaitez installer votre mur végétal dans un coin où la luminosité n’est pas assez importante, il vous faudra choisir des plantes issues des forêts tropicales qui s’épanouissent sous les arbres. Effectivement celles-ci ne reçoivent parfois qu’environ 2% de la lumière solaire, elles s’adapteront aisément à l’intérieur de votre logement.
Sinon, vous devez penser à additionner une source lumineuse à votre installation. Pour cela, vous pouvez utiliser une lampe à vapeur, ou une lumière horticole type tube fluorescent ou lampe à décharge.

Voici une suggestion des plantes qui pousseront en votre intérieur, selon l’emplacement de votre mur végétalisé.

Les plantes pour mur végétal en intérieur sombre

Bien que vous choisirez des plantes qui poussent à l’ombre des rayons de soleil, il est quand même préférable d’utiliser un éclairage artificiel additionnel afin d’élargir considérablement votre choix des plantes. Toutefois, il faut éviter les feuillages panachés ou colorés qui nécessitent plus de lumière.

Voici quelques unes des plantes que vous pouvez choisir :

  • Le dracaena,
  • Le  zamioculcas,
  • Les fougères (Asplenium, Adiatum, nid d’oiseau, capillaire, Filicophyta, Nephrolepis Exaltata, etc.),
  • Les misères,
  • Pothos,
  • Aeschynantus,
  • Peperomia
  • Asparagus,
  • Spathiphyllum,
  • Sanseviera,
  • Clivia
  • Le lierre

Les plantes pour mur végétal en intérieur éclairé

On parle d’intérieur éclairé lorsqu’il y a recours à la lumière électrique, également lorsque le mur végétal est placé près de la fenêtre où il bénéficiera de la lumière solaire pendant une grande partie de la journée.

Il existe de multiples variétés de plantes que vous pouvez choisir parmi celles qu’on trouve en grande surface de jardineries, au rayon plante d’appartement. On peut citer : l’anthurium, ficus rampant, calathéa, asparagus, bégonias, fittonia, maranta, syngonium,…
On évitera les plantes qui n’apprécient pas trop l’humidité comme les plantes grasses et les cactus.

Les plantes en haut d’un mur végétal en intérieur

S’il y a une espace entre le haut du mur végétal et le plafond, il serait judicieux de disposer des plantes comme un Pachira aquatica ou un ficus rampant qui grimpe à même le mur de votre appartement. Des scheffleras nains panachés ou de petits palmiers conviennent aussi très bien.

Comment entretenir son mur végétalisé ?

Arroser le mûr végétal en intérieur

Il est essentiel de bien arroser son mur végétal pour que les plantes puissent bien se développer et garder la splendeur de votre mur toute l’année.
Pour ce faire, vous aurez besoin d’un système d’irrigation automatique (soit des goutteurs, soit un tuyau gouttes à gouttes avec des goutteurs intégrés, ou bien des pics avec goutteurs) que vous pouvez adopter selon le support de culture que vous avez choisi.

Ce système d’arrosage comprend généralement un réservoir d’eau, une pompe à eau assez puissante, des pièces de micro irrigation et de tubing, où le tout sera accordé à un programmeur électronique.
On peut ajouter un brumisateur d’eau dans le réservoir, pour créer un effet brume. Et il est recommandé de bannir l’arrosage manuel, sauf si la surface de votre mur est inférieure à 1 mètre carré.

Nettoyer les feuilles mortes

Afin de conserver l’esthétique de votre mur, ainsi que son harmonie, et pour le bien-être de vos plantes, il est nécessaire de leur apporter naturellement un soin particulier. La première chose à faire est de nettoyer les feuilles mortes et enlever les fleurs fanées.

Il est également nécessaire de contrôler la croissance et l’expansion de certains végétaux vigoureux en les retaillant ou les déplaçant.

Nettoyage du bac et vérification du PH de l’eau

Il faut faire une vidange du bac tous les deux ou trois mois environ pour éviter les végétaux ne pourrissent. Pensez à préparer la solution qui doit être en principe composée d’engrais, de correcteur de pH et d’oligoéléments afin de remplacer l’ancienne mélange.

Vous pouvez utiliser à tout moment un testeur de PH et d’engrais pour surveiller la consommation des plantes et la qualité de l’arrosage. Notez que le pH de l’eau tolérable doit avoir une valeur entre 5,5 et 6,5.

You might also like

Laisser un commentaire