des rosiers dans le jardin

Planter des rosiers dans votre jardin : une bonne idée

Synonyme de douceur, les rosiers sont les indispensables de l’aménagement de jardin. Que vous n’ayez qu’une petite terrasse ou un espace XXL, voire seulement 10 m2, il est conseillé d’en mettre au moins en pot pour parfaire votre décoration. Et pour vous aider dans ce projet de décoration, voici quelques conseils.

Choisir le bon type de rosiers

Sachez qu’il existe sur le marché plusieurs types de rosiers. Vous avez notamment les buissons à grandes fleurs, ceux à fleurs groupées, les rosiers arbustifs, les grimpants, les couvre-sols, etc. Tout est une question de goût. Mais tout dépend aussi de votre objectif.

Sur les forums de jardiniers amateurs ou les sites de jardinage comme blog-jardin.org, on vous conseille notamment les couvre-sols si vous avez un grand espace à aménager. Vous êtes sans savoir que ce rosier apporte du volume rapidement et simplement à votre espace.

Pour habiller la façade de votre maison ou votre terrasse comme brise-vue et brise-vent, les rosiers lianes ou les grimpants seront de meilleures alternatives. Elles sont également parfaites pour une décoration de mariage.
Et pour structurer votre jardin, vous avez les arbustifs ou les buissons en tout genre. Vous avez plusieurs couleurs de roses disponibles. Tout dépend de vos envies et du rendu que vous avez envie d’avoir dans votre jardin.

Choisissez le bon terrain

La plantation de rosiers est plus complexe qu’il n’y paraît. Ce sont en effet des plantes qui sont pour le moins exigeantes. Choisir le bon emplacement est de mise pour commencer votre projet de plantation.
À savoir que cette plante nécessite une bonne exposition au soleil pour bien se développer. En outre, on vous conseille d’utiliser un terreau spécial pour rosier pour vos plantations. Cela vous garantira un meilleur rendu pendant la période de floraison. Cette dernière varie en fonction de la variété de plantes que vous avez mise au sol.

Il importe de préparer votre sol quelques semaines avant le début de la plantation. Généralement, les experts commencent leur travail dès le début de l’automne. La plantation devra se faire vers la fin de l’automne ou à la rigueur, au début de l’hiver.

Le taillage des rosiers

Peu importe votre espèce, vous devez procéder au taillage du rosier pour lui assurer vigueur et bonne santé.
La taille ne consiste pas seulement à vous débarrasser des branches malades. Parfois, cela consiste aussi à enlever les boutons et les bourgeons de roses pour permettre à la plante de devenir encore plus belle et plus forte.

Il faudra au moins une taille par an à votre rosier. Cela doit se faire en dehors de la saison de floraison bien évidemment et de préférence avant la période de gel afin de permettre à la plante de mieux la supporter.

Les techniques de taillage varient selon les variétés de rosiers que vous avez dans votre espace extérieur. Pour les hybrides ou les rosiers à grandes fleurs, coupez au ras du sol pour les tiges qui sont les plus vieilles. Vous pouvez vous servir d’un sécateur pour ce faire.
Pour les rosiers buissons ou arbustifs, on préférera couper à 1 m du sol environ, et ce, toujours sur les tiges les plus anciennes. Et pour les rosiers grimpants, il suffit de couper les tiges qui vous paraissent trop gênantes ou trop à risque pour votre façade ou votre tuteur.

L’arrosage des rosiers

Les rosiers sont jolis à regarder, mais un peu compliqué à entretenir. Ce qui en décourage plus d’un. Outre le taillage obligatoire tous les ans, il y a également l’arrosage auquel il faut faire attention. Car, certes, les rosiers ont besoin d’eau pour se développer.
Pour autant, ils n’apprécient pas les excédents. Aussi, dans le sol comme dans vos pots, un bon système de drainage est nécessaire.

La fréquence de l’arrosage des rosiers varie d’une saison à une autre. En été, bien évidemment, la plante aura besoin de plus d’apports en eau qu’en hiver.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Articles similaires :

Laisser un commentaire