saule pleureur vert clair

Saule pleureur : entretien, arrosage, plantation, durée de vie…notre dossier complet sur cet arbre

Le saule pleureur est le plus célèbre de tous les saules. Il peut être planté comme arbre d’ornement dans un jardin, à condition de disposer d’un grand extérieur. Son remarquable effet retombant lui donne un charme incroyable ainsi qu’un genre unique dont on ne lasse pas. Si vous souhaitez planter un saule pleureur au beau milieu de votre jardin, voici un guide complet : conseils plantation, entretien, arrosage… On vous dit tout !

Saule pleureur : un arbre romantique à la plantation simple

Vous avez travaillé votre jardin et avez planté des arbres à fleurs ? Vous souhaitez maintenant planter un saule pleureur pour orner encore plus votre extérieur ? Ceci est une bonne idée si vous avez un grand espace.

La seule pleureur est un arbre ornemental à la silhouette unique, reconnaissable en un clin d’oeil : son port retombant se combine à un feuillage caduc et fin, bruissant au moindre soufflement de vent.

Bon à savoir : la variété la plus courante est le Salix x sepulcralis ‘Chrysocoma’ dont le feuillage est doré. Le Salix babylonica ‘Tortuosa’ est une autre variété fréquente qui se caractérise par des branches sinueuses qui s’enroulent et qui forment des spirales. Si vous avez une terrasse ou un balcon, tournez-vous vers un saule nain et si vous cherchez un format encore plus petit, optez pour des bonsaïs qui sont souvent crées à partir d’un saule.

Croissance du saule pleureur

La croissance du saule pleureur est très rapide. Mais pour le planter, il est essentiel d’avoir beaucoup d’espace, car sa hauteur peut atteindre 25 mètres. Son envergure est très imposante, son système racinaire est très développé et ses racines peuvent endommager les constructions du fait de leur puissance.

Cet arbre n’est donc pas adapté aux petits jardins : il a besoin d’espace !

Plantation du saule pleureur

Comme la plupart des arbres, la plantation du saule pleureur a lieu en automne. Idéalement, il se plante dans un sol frais et humide. Cet arbre aime également être poche de l’eau. Si vous envisagez de le planter près d’un étang ou d’une rivière, c’est donc une bonne idée !
Si vous disposez d’un sol ordinaire, le saule pleureur pourra malgré tout s’accommoder.

Conseils pratiques

Pour vous guider dans la plantation de votre saule pleureur, voici quelques conseils pratiques :

  • Comme indiqué, il est préférable de planter son saule pleureur doit en automne. Ceci permet de favoriser les premiers enracinements avant les premières gelées. Le printemps est aussi une saison envisageable, mais avec un arrosage chaque semaine.
  • Plantez votre saule pleureur dans un sol frais et humide et dans un lieu ensoleillé.
  • Plantez-le loin d’une habitation et à distance d’un autre arbre.
  • Avant de le planter, réalisez un grand trou d’un mètre dans tous les sens.
  • Ameublissez la terre du fond pour aider les racines à s’installer.
  • Ajoutez un engrais organique mélangé à la terre du fond. Ceci permet facilitera la croissance de vote saule pleureur.

La floraison a lieu au printemps sous forme de chatons blanchâtres. Concernant sa taille, le saule pleureur peut prétendre atteindre 8 à 10 mètres. Sa vie d’arbre se stoppe vers 120 ans.

Entretien, arrosage et maladies nuisibles du saule pleureur

Le saule pleureur a besoin d’un peu d’entretien pour s’embellir. Au tout début, il est important de l’arroser régulièrement : pensez donc à l’arroser durant es deux premières années de sa plantation. Ensuite, cette étape sera inutile. Il fait également le pailler et le tailler en supprimant les branches mortes ou malades. C’est important pour que votre arbre reste en bonne santé.

Pour éviter qu’il fasse trop d’ombre ou qu’il ne prenne trop de place, une taille franche est à envisager entre février et mars. De plus, cette étape permet de le revigorer. La taille a aussi l’avantage de diriger la silhouette de votre arbre. Avant de tailler votre saule pleureur, pensez à désinfecter vos outils de taille.

Concernant les maladies pouvant toucher votre saule pleureur, vous pouvez retrouver l’anthracnose qui se manifeste sur ses feuilles sous forme de tâches noires encerclées de jaune et la tavelure qui entraîne un racornissement des rameaux. Ces derniers se couvrent alors de tâches noires. Pour ces deux maladies, un fongicide peut être utilisé pour les traiter.

Sinon, des chenilles et pucerons peuvent apparaître sur votre saule pleureur. Pour les traiter, vous pouvez utiliser des solutions naturelles (savon noir, par exemple).

Si vous appréciez le saule pleureur, vous pouvez le multiplier. Pour cela, coupez un rameau à 20 cm de l’extrémité, enlevez les feuilles sur la partie basse du rameau, replantez la bouture dans un pot et remplissez d’un mélange terre-sable. Enfoncez de 10 cm, arrosez et maintenez humide. Vous pourrez replantez votre saule pleureur dans un pot ou en pleine terre dès que les rameaux auront atteint 10 cm de hauteur.

Exposition

Pour son exposition : il apprécie le soleil.

Les propriétés médicinales du saule pleureur

Originaire de Chine, le saule pleureur est un arbre qui se caractérise par une allure tombante et par de longues branches en lianes flexibles. En Chine, le saule pleureur est symbole de communication avec le ciel et d’immortalité. Au Tibet, il est perçu comme l’arbre de la vie.

Depuis l’Antiquité, son écorce est reconnue pour ses vertus curatives. Elle guérissait plusieurs maux comme la fièvre et soulageait de multiples douleurs. L’acide salicine présente dans l’écorce et plus petite quantité dans les feuilles est utilisé en décoction interne et comme cataplasme externe. Elle a l’avantage de soulager les inflammations et d’atténuer les douleurs rhumatismales et névralgiqques.

Si vous souhaitez planter un saule pleureur au beau milieu de votre jardin, vous savez désormais quelles sont les étapes à suivre pour le planter, l’entretenir et l’arroser. Avant de planter votre saule pleureur, choisissez bien l’endroit où le cultiver : votre arbre a besoin d’espace. Il aime aussi être à proximité d’un plan d’eau et il apprécie les lieux ensoleillés. Si vous réussissez à réunir toutes ces conditions, votre saule pleureur pourra s’épanouir convenablement.

You might also like

Laisser un commentaire