jardin bio avec légumes bien développés

3 conseils pour jardiner bio simplement

Aujourd’hui, face au réchauffement climatique, à la pollution ainsi qu’à la destruction de la biodiversité et des écosystèmes, on assiste à une forte prise de conscience. Celle-ci se manifeste notamment par le fait que de plus en plus les gens veulent jardiner de façon éco-responsable. Mais jardiner bio, ce n’est pas toujours facile, car même en lisant certains manuels on peut parfois se retrouver avec une maigre récolte ou des plantes ratées. Voici donc 3 conseils qui vont vous aider à anticiper les problèmes et réussir votre jardin bio.

Créer un jardin adapté au sol et au climat

La première erreur que commettent la plupart des gens qui veulent se lancer dans le jardinage éco-responsable c’est de ne pas prendre en compte le sol et le climat. Dans l’optique de planter des espèces adaptées et qui pourront se développer correctement, il faudra d’abord avoir une idée de type de sol de votre jardin.

Connaître ses principales caractéristiques ainsi que d’autres données comme l’exposition, le vent et le climat vous permettra de choisir les plantes les plus adaptées. C’est également de cette manière que vous pourrez déterminer les produits à utiliser pour booster leur croissance. Par exemple, une terre sableuse, de faible densité avec peu de nutriments, nécessite un important apport en matières organiques. Des produits comme le fertilisant naturel Terra Fertilis vous aideront ainsi à avoir de belles fleurs et de bons légumes.

Bien préparer le sol

bien préparer le sol de son jardin bio

Maintenant que vous avez une idée sur les plantes qui peuvent se développer correctement sur votre sol, vous devez le préparer avant les cultures. À ce propos, il est fortement déconseillé d’utiliser les traitements de sol chimiques. En effet, ces derniers arrivent facilement à s’infiltrer dans les légumes. Ils peuvent, par ailleurs, détruire les micro-organismes présents dans le sol et qui vont permettre aux plantes de bien se développer.

En pratique, il faudra suivre les étapes suivantes pour bien préparer le sol de son jardin bio :

  • nettoyage du sol : enlever les mauvaises herbes…, mais il faudra prendre soin de laisser certaines plantes utiles comme les pieds d’orties pour la réalisation du purin
  • l’aération du sol : dès qu’il est assez sec, vous devez le rendre souple, aéré et émietté afin qu’il soit prêt à accueillir les premières semences
  • l’enrichissement de la terre : apporter les éléments nutritifs nécessaires qui vont permettre aux plantes de se développer facilement
  • faire un apport en compost, quelques semaines avant les semis, pour favoriser la croissance des potirons, des fraises, des pommes de terre ou encore des courgettes
  • la pulvérisation de purins d’orties et de prêle, avant les semis, sur le sol pour apporter des éléments nutritifs et renforcer la résistance des plantes face aux maladies. Avant cela, il faudra également renforcer le sol en lui apportant des engrais naturels. Ceux-ci sont beaucoup plus conseillés, puisqu’ils sont plus riches en éléments nutritifs organiques naturels.

L’arrosage

Sans arrosage, il y a peu de chances que votre jardin se développe correctement. Vous devez savoir que certains légumes, par exemple, ont de grands besoins en eau.

Pour cela, nous vous recommandons d’installer un récupérateur d’eau de pluie. Cela va vous permettre de faire beaucoup d’économies. Aussi, vous pouvez biner la terre, une fois par semaine, pour réduire les besoins en eau de votre jardin bio.

You might also like

Laisser un commentaire