mur vegetal d'interieur

5 conseils pour végétaliser son intérieur

Depuis quelques temps, la tendance est de surélever ses fleurs et ses herbes aromatiques, à l’intérieur de la maison. Pour y arriver en gardant le style de votre appartement, voici nos 5 conseils pour végétaliser votre intérieur.

Bien choisir la matière des pots suspendus

Désormais dans les magasins, vous trouverez une vaste gamme de modèles de pot suspendu avec un large choix de matériaux. Longtemps limité aux seuls pots en PVC verts ou blancs pour l’extérieur, vous trouverez désormais des suspensions design avec un style ethnique, baroque et romantique. Concernant les matériaux, on trouve : la résine (parfois tressée), le bois, le PVC, le métal, le zinc, le jute, la bâche géotextile, le bois de sauge, le verre ou encore le géotextile (100% recyclable !).
Pour éviter les odeurs désagréables parfois liées à l’eau stagnante dans des pots suspendus, placez un morceau de charbon de bois sur la terre de la plante cultivée. Nous vous invitons à lire l’article complémentaire où nous vous expliquons comment faire un mur végétal intérieur par soi-même.

Miser sur la décoration et l’atout gain de place

plante intérieure dans un potSuspendre les plantes dans les airs, c’est la garantie de ne pas perdre en mètre carré au sol ou sur un meuble. C’est donc une tendance qui se marie bien avec tous les intérieurs, du petit studio au grand appartement en passant par la maison spacieuse. Cependant, pour gagner de la place avec style, vous ne devez pas choisir n’importe quel pot suspendu.

Pour donner du charme à votre pièce, privilégiez les pots suspendus solides. Vous pouvez même vous tourner vers les pots de fleurs en géotextile. Ils ont un effet dépaysant et cela donne une décoration végétale très réussie !

Le choix des plantes à mettre dans les pots suspendus

En intérieur, les débordements d’arrosage peuvent entraîner des salissures au sol. Cela est encore plus vrai concernant les plantes suspendues pour lesquelles il est difficile d’estimer l’absorption de l’eau par la terre.

Pour cela, il est préférable d’opter pour des plantes ne nécessitant que peu ou pas d’arrosage, voire très peu ou pas de terre :

  • Les plantes aromatiques et condimentaires : dans une cuisine, des petites suspensions peuvent accueillir thym, basilic, persil, sauge ou romarin qui parfumeront et égaieront la pièce.
  • Des plantes épiphytes : elles n’ont pas besoin de terre pour se développer et poussent généralement sur un support végétal indépendant (arbre, autre plante).
  • Un terrarium : c’est, à l’origine, la reconstitution d’un milieu naturel propice aux insectes ou aux reptiles. Mais ce type d’environnement est devenu un mode de culture végétale à part entière.

plante intérieure dans un pot blanc

La disposition des pots suspendus

Quoi de plus élégant qu’une pluie de feuillage délicatement suspendue dans les airs ? Qu’elles soient en macramé, en métal ou en bois, les suspensions pour plantes apportent une touche déco originale. On les dispose au-dessus d’un meuble, à une poutre apparente ou côte-à-côte devant une fenêtre. N’hésitez pas à vous amuser en variant les tailles entre les petits pots et les grandes jardinières suspendues.

Aménager un mur végétal

C’est la nouvelle mode en matière de décoration d’intérieur. Si vous adorez les plantes, vous pouvez dédier un pan de mur à votre collection de plantes. C’est le meilleur moyen de mettre ces dernières en valeur. Pour ce faire, suspendez une série de pots qui accueilleront ces dames vertes en alternance avec vos objets déco préférés.

You might also like

Laisser un commentaire