toutes les utilisations motoculteur

A quoi sert un motoculteur (aussi appelé motobineuse) ? Zoom sur son utilisation

Le motoculteur a plusieurs avantages de taille : il permet à ses utilisateurs de gagner du temps et d’éviter fatigue et efforts lors du labourage de leur jardin. Cet appareil se compose d’un moteur thermique, de deux roues agraires dont la largeur et le diamètre varient d’un modèle à un autre, d’un guidon orientable et d’une charrue. Dans cet article, nous voir à quoi sert un motoculture. Après lecture, vous saurez de quelle manière cet outil peut vous être utile.

Motoculteur : pourquoi l’utiliser ?

Le passage d’une culture à une autre ou la mise en culture d’un sol en jachère nécessite la plupart du temps de labourer le terrain avec un motoculteur (N.D.L.R. Les avantages d’un broyeur de végétaux). Cette étape permet de retourner la terre sur l’ensemble de sa couche arable. Le labour a de nombreux avantages :

  • Il oxygène la terre ;
  • Il décompacte les sols ;
  • Il apporte des résidus végétaux, azotés et minéraux ;
  • Il limite la repousse de mauvaises herbes ;
  • Il prépare le sol aux semis.

L’époque pour labourer est déterminée selon l’humidité de la surface. Si le labour est réalisé sur un sol trop humide (mas pas trop mouillé), il sera efficace. Conseil pratique : si la lame de votre tondeuse ne coupe plus, n’hésitez pas à changer la lame de votre tondeuse avec EMC Motoculture.

Pour préparer votre sol, le motoculteur est très utile. En effet, qu’il soit manuel ou motorisé, il permet de préparer son terrain pour de nouvelles plantations. Grâce à la fraise de votre motoculteur, vous pourrez labourer, biner et sarcler la terre pour ainsi la préparer à être ensemencée. La fraise a aussi l’avantage d’aérer la terre et d’enlever les mauvaises herbes de sorte que les nutriments de la terre soient bien répartis.

La sécurité lors de l’utilisation d’un motoculteur

Un motoculteur est un outil très pratique qui permet d’atténuer le travail physique dû au retournement, à l’aération et à la culture du sol. Cet appareil a aussi l’avantage de désherber et de former des tranchées. Ses fonctions sont donc nombreuses !

Pour les utilisateurs de motoculteurs, il est conseillé de nettoyer la zone à labourer (enlever les roches et débris avant de commencer). Il est également important de porter un pantalon long, un casque antibruit et des lunettes de sécurité. Autre élément à prendre en considération : attendre que la barre soit refroidie avant de faire le plein. C’est essentiel pour éviter les brûlures, émanations et éventuelles explosions.

Bien sûr, un motoculteur nécessite un entretien particulier. C’est important pour qu’il dure longtemps. Un bon entretien passe par un nettoyage du filtre à air tous les 3 mois ou 50 heures. Vous pouvez aussi changer le filtre. Pensez également à entretenir les bougies tous les 6 mois ou toutes les 100 heures d’utilisation. Concernant l’huile moteur, référez-vous au mode d’emploi de votre appareil pour savoir quand faire la vidange et le type d’huile à utiliser. Du côté de la courroie, changez-la dès que vous jugez cela nécessaire. Enfin, nettoyez les roues de votre motoculteur une fois son utilisation terminée. Pour ce faire, un nettoyeur haute pression et un lubrifiant hydrofuge pour éviter la corrosion sont efficaces.

You might also like

Laisser un commentaire