jardin provencal

Opter pour un jardin à la provençale

Le doux climat méditerranéen est synonyme de dolce vita et de vacances ensoleillées pour nombre de Français, notamment ceux qui vivent sous des latitudes nordiques. Si l’on a la chance d’habiter au chaud, il est possible de créer facilement un jardin parfaitement adapté à cet environnement. Quand on imagine un tel endroit, on pense tout de suite à un terrain pentu et jonché de nombreux massifs séparés par de petits murs de pierre, qui donne sur la mer aussi bleue que calme. Qu’en est-il vraiment et comment organiser un tel écosystème ?

L’aspect général

Nous l’avons vu, on se fait aisément une première idée du jardin à la méditerranéenne. Il est encore plus beau lorsqu’on possède comme demeure individuelle une maison de type provençal, avec ses tuiles arrondies et ses volets pastel.

Une terrasse est un gros plus, surtout si on sait la décorer avec goût. Pas de prises de risques si on conserve le côté traditionnel de l’ensemble, avec par exemple un ensemble table et chaises en fer forgé noir ou peint en blanc. Le tout protégé du soleil avec un store banne comme celui-ci https://www.bricodepot.fr/catalogue/amenagement-despaces/terrasse-jardin/amenagement/store-banne permet de compléter le tableau d’ensemble.

Si la terrasse est particulièrement grande, on peut aussi opter en plus pour une pergola, avec des plantes grimpantes qui vont protéger du soleil.

Revenons désormais plus particulièrement à la structure du jardin. Nous l’avons vu, il est composé de massifs retenus par des murets, le tout sans pelouse. En effet, il n’y a pas le climat pour arroser assez ce type de sol. Ensuite les allées sont larges, faites de gravier ou de sable, tout en étant entourés d’arbres alignés.

Les essences d’arbres

Le sud est marqué par la présence abondante d’arbres résilients à la chaleur, comme les cyprès ou encore les pins parasols. Ils sont des marqueurs forts du jardin à la provençale. Le roi d’entre tous est certainement l’olivier, majestueux et repris en symbole par de nombreuses cultures méditerranéennes.

On peut intégrer aussi le cèdre bleu de l’Atlas, par contre le pin sylvestre est plutôt à l’aise dans les climats plus frais. On peut en ajouter, mais son allure générale sera bien différente que celle qu’il aurait pu avoir dans le sud. Pour ceux qui aiment renforcer le côté vacances, il ne faut pas passer à côté des différentes sortes de palmiers.

Les fleurs et arbustes

Les haies ont la part belle dans ce type de jardin, au point où il est impossible de manquer les incontournables comme le bougainvillier, puis le laurier rose. Ce dernier est à planter avec modération, car il est toxique pour les humains et les animaux.

Côté massifs de fleurs, c’est évidemment la lavande et le thym qui remportent la palme d’or, au point où les touristes du monde entier viennent se prendre en photo devant les champs violets de Provence. Les senteurs de ces plantes sont fraîches et indémodables.

Nous pouvons ajouter à la liste quelques cactus, si l’on veut ajouter une pointe d’originalité, ainsi que d’autres plantes comme le pourpier de Cooper, ou différents types d’agaves aux feuilles gorgées d’eau.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Articles similaires :

Laisser un commentaire